• http://ekladata.com/-ci9dvRpX3YEudvBk-eXqXlLyww/vitrail-nativite.jpg

    Pour les Chrétiens, Noël permet de revivre symboliquement la naissance de Jésus, pour tout le monde c'est une fête à la portée spirituelle très forte.

    Tout d'abord la fête de Noël constitue la célébration de la vie et de l'innocence. L'histoire de cet enfant né humblement, dans une étable, a un sens pour tout le monde. Lorsque l'on se réunit en famille pour fêter Noël, en accordant une place particulière aux enfants et en ouvrant sa maison à autrui, cela participe à l'esprit de Noël, que l'on soit croyant ou non.

    C'est dans cet esprit que perdure dans bien des familles la tradition de préparer une place et un couvert supplémentaire à la table du réveillon. Cette place, que l'on appelle la "place du pauvre", est prévue pour la personne, connue ou inconnue, qui viendrait sonner à la porte à l'improviste et que l'on accueillerait chaleureusement.
    Pour les Chrétiens, Noël est la fête la plus importante avec Pâques.
    La fête de Noël prit rapidement l'importance qu'on lui connait aujourd'hui, en raison de son caractère magique et émouvant. Les petites crèches de santons sont arrivées dans chaque foyer. Elle est apparue dans le calendrier chrétien au IVème siècle à Rome. La date du 25 décembre fut choisie pour sa proximité avec le solstice d'hiver.

    L'histoire de la naissance du Christ  nous est racontée dans l'Évangile selon Saint Luc. Alors que Marie était sur le point d'accoucher, un recensement obligatoire fut décrété par l'empereur romain Auguste. Or, pour se faire recenser, il fallait retourner dans sa ville natale. Joseph entreprit donc de se rendre à Bethléem dont il était originaire, accompagné de Marie. Cependant, alors qu'ils étaient arrivés à Bethléem et que l'accouchement se rapprochait, aucun hôtelier ne voulut les loger, toutes les places étant déjà prises. C'est finalement dans une étable que le couple trouva refuge. Marie y mit donc au monde son premier-né, Jésus, l'emmaillota et le coucha dans la crèche, c'est-à-dire dans la mangeoire.
    J'aime particulièrement les fêtes de Noël en Provence... Une région où ils ont su garder leurs traditions...On entend parler des Treize Desserts provençaux...
    Je vais essayer de vous le dire rapidement !
    Ils symbolisent le Christ et ses douze apôtres.
    Autour des dattes qui évoquent la fuite en Egypte, les fruits secs rappellent par leur couleur les quatre ordres religieux mendiants :
       -  Figues sèches (Franciscains)
       -  Raisins secs (Dominicains)
       -  Noix et noisettes (Augustins)
       -  Amandes (Carmes)
    Les fruits frais : pommes, poires, mandarines, oranges ou encore raisin, le nougat noir et le nougat blanc, la pompe à l'huile, brioche parfumée à l'eau de fleur d'oranger, appelée "fougasse" ou "gibassier".

    http://ekladata.com/4i0UNTVyhG1ykxkEWmlI2t3jI54/Rgefuite.jpg

    Je souhaite à vous qui passez encore par ici de joyeuses fêtes de Noël, ainsi qu'à toute votre famille malgré les temps pas très réjouissants que nous devons subir...
    Gardez votre âme d'enfant pour passer un joyeux Noël plein de magie... Je vous souhaite de belles choses : amour, joie et doux moments en famille.

    Je vous embrasse tous.

    http://ekladata.com/bmN-kfwL863iL_lF83MBDfgQgiE/noel-chretien.jpg


    11 commentaires
  • Pour mes amis libanais la Vierge de Boulogne en bois du Liban...

    http://ekladata.com/VXsXt1Ms8ZIJmNZozSV2nqNt-Mo/117891267-3263753733662683-2084432063744382833-n.jpg

    Cette magnifique statue mesure 1m24 de haut et a été sculptée à partir d'une grosse branche tombée d'un cèdre millénaire du Mont Liban
    Elle fût commandée pour le Congrès Marial de 1938 par Monseigneur Leprêtre, originaire de Le Portel, délégué apostolique à Beyrouth depuis 1936.
    Le sculpteur Youssef Hoyeck (libanais) s'est servi pour modèle d'un sceau de Notre Dame de Boulogne datant du 13e siècle.
    La statue, avant d'arriver à Boulogne, a parcouru de grands lieux saints à Jérusalem, à Nazareth et à Béthléem.

    Le 10 juin 1938 est signée une autorisation de circulation en Palestine pour la statue de Notre Dame par Favard, consulaire britannique.
    Du 10 au 12 juin, la statue visite les lieux saints de Palestine. Elle est accompagnée par le père Raphael Grimonpon, délègué apostolique en Syrie et au Liban.
    Le 11 juin 1938, la nouvelle statue de Notre Dame de Boulogne passe par la Fontaine de la Vierge.
    La statue passe aussi par la basilique de l'Annonciation à Nazareth et dans l'ancienne synagogue.
    Le 12 juin 1938, la statue se trouve à Jérusalem. Elle est transportée sur la "Via Dolorosa" jusqu'à l'église du Saint Sépulcre. Elle est emmenée à l'intérieur de l'église et devant l'édicule où se trouverait la tombe de Jésus Christ.

    La statue de la Vierge et de l'enfant fût livré à Boulogne sans la barque.
    La barque sera éxecutée après, dans la région boulonnaise suivant la tradition des barques de la Côte d'Opale.

    La statue arrive finalement en France et sera bénite le samedi 23 juillet 1938 pendant le Congrès Marial sur un magistral autel réalisé pour l'occasion devant la halle aux poissons.

    http://ekladata.com/KFyzDfavZKbp3JbC--NaiCVTvrs/117889310-3263753556996034-6599590042753295221-n.jpg

     

    http://ekladata.com/kFh0bVMcithXK2ZJ3hAkJSqUpcg/117946307-3263753826996007-2782422560035848567-n.jpg

    http://ekladata.com/E9icEaKdJGL-ARD-RkjS2PQe7Kc/117773856-3263754106995979-1490752361684708114-n.jpg

    http://ekladata.com/JR_MmE34fTFagHk6Q4wPwvlvm_8/117984259-3263754013662655-4580825698428821256-n.jpg


    http://ekladata.com/GOtEIzqu5sYbtkz9mbopc9DLA2I/117861073-3263753656996024-4386767987673573890-n.jpg


    Bonne soirée à tous. Merci à mes amis fidèles. Bisous.


    125 commentaires