• S1034284.JPG

     

    Pour les chrétiens orthodoxes, la fête de Pâques est une célébration majeure de l’année. Les croyants font la veillée nocturne à l’église. Les non-pratiquants vont bénir leurs Koulitchi (brioche traditionnelle de Pâques)  Force de tradition qui n’a pas pu être éradiquée même par 70 ans d’athéisme d’Etat. Pourtant il a été fatal à de nombreux trésors de la culture ukrainienne.
    Traditionellement, on décore le koulitch des lettres XB en fruits confits, représentant en caractères cyrilliques les lettres pour "Christos voskres" - "le Christ est réssuscité".  Le Koulitch se deguste en général avec de la Paskha qui est un gâteau à base de fromage blanc et d'oeufs....
    Le koulitch (ou koulitchi au pluriel) est le pain de Pâques, c'est en fait, une brioche fabriquée durant la semaine précédant Pâques et consommée au petit déjeuner par toute la famille. On en fait généralement une grande quantité pour pouvoir en manger durant toute la semaine suivante.


    Le Koulitch

     


    450 g à 500 g de farine de blé
    environ 25 cl de lait
    225 g de sucre en poudre
    40 g de levure fraiche
    8 jaunes d'œuf
    200 g de beurre doux (ou de margarine)
     raisins secs, fruits confits...
    1 zeste de citron (facultatif)
    Pincée de sel

    J'ai utilisé comme moule deux boîtes de conserve 4/4... Un cercle de papier sulfurisé, beurré pour le fond, idem pour le contour
    en laissant dépasser le papier. Le gâteau va monter et déborder.Mettre dans le fond de la chapelure. Pour cette quantité, prévoir 3 boîtes !

    S1034277.JPG
    Ce ne sont pas des oeufs en chocolat ! NON... Mes poules sont de race Marans !
    (Celles du poulailler !!!)
     
    S1034279.JPG

    1
    Faire d'abord dissoudre la levure dans un peu de lait tiède avec 1 cuillère à soupe du sucre et 2 cuillères à soupe de farine.

    2 Battre les jaunes d'œuf avec le sucre, ajouter du lait tiède, du sel, de la farine, des raisins, le zeste de citron. Bien pétrir.
    3 Lorsque la pâte est levée, ajouter le beurre fondu, bien pétrir à nouveau et laisser reposer dans un endroit chaud.
    4  La pâte doit être légère. Remplir le moule au ¾ avec la pâte. Laisser reposer. Badigeonner le dessus avec 1 jaune d'œuf battu.
    5 Faire cuire au four à 180° pendant 1 heure.
    Laisser refroidir avant de démouler et mettre le glaçage.

    Glaçage : Battre 1 verre du sucre glace, un peu de blanc d'oeuf et le jus d'un citron pendant 15-20 min jusqu'à ce que le mélange adhère au récipient.

    S1034281.JPG







     



     

     



    Excellent ! Le goût et l'arôme me font penser au Panettone...
    Passez une agréable soirée, bisous.
    Merci pour vos gentilles visites, Le Paskha suivra...
    (Sans cuisson, pour Nina !!!)


    2 commentaires
  • S1034269.JPG

     



    Je ne parviens pas à choisir l'une des deux recettes...
    La première, à mon avis, était la meilleure... Et voilà que j'en essaie une autre !
    La prochaine fois, je combine les deux !
    Je ne vous refais pas l'historique... Voilà le lien de ma succulente recette et son histoire !
    A vous de choisir...

    http://aigue-marine.over-blog.com/article-la-tropezienne-107380404.html

     

     

     

     

     

    Il vous faut : ( pour 10 personnes )

    Pour la brioche :

    7 g de levure fraîche de boulanger (vous pouvez toujours utiliser de la levure de boulanger en poudre pour ne pas faire 30 km
    en voiture... N'est-ce pas Jupi !!!)

     5 cl de lait tiède

      330g de farine

    4 g de sel

    20 g de sucre

    3 oeufs

    130 g de beurre mou

     2 cuillères à soupe d'eau de fleur d'oranger

    1 jaune d'oeuf pour la dorure
    (Labrioche est vraiment excellente...)

     

    Pour la crème à la fleur d'oranger :

     600 ml de lait

     6 jaunes d'oeufs

    250g de sucre en poudre

     70 g de maïzena (la farine est vraiment meilleure quant au résultat) Peut-être un avis trop personnel ?

    4 cuillères à soupe d'eau de fleur d'oranger

    7 g de gélatine en poudre (Que j'ai remplacé par 3 feuilles de gélatine)

    140 g de beurre mou

    350 ml de crème liquide

     

     

     

    Pour la brioche :

    Mettre la levure dans le lait tiède et laisser reposer une dizaine de minutes. 

    Dans le bol du robot mélanger la farine avec le sucre et le sel. Incorporer la levure, puis les oeufs. Pétrir avec le crochet ou à la main une dizaine de minutes puis incorporer le beurre mou  et l'eau de fleur d'oranger. 

    Couvrir d'un torchon propre et laisser lever pendant 1 heure, à l'abri des courants d'air. 

    Dégazer la pâte et la repétrir légèrement.

    Etaler la pâte dans un grand moule à tarte et laisser reposer le temps de préchauffer le four à 180°C. 

    Au pinceau, dorer le dessus de la brioche avec le jaune d'oeuf. Enfourner pour 20 minutes. 

    Laisser refroidir sur une grille.

     

    Pour la crème à la fleur d'oranger :

     

      Tremper la gélatine dans de l'eau froide . Essorer.

    Faire chauffer le lait. Battre les jaunes et le sucre,ajouter la maïzena (je préfère la farine) et l'eau de fleur d'oranger.

    Ajouter le lait chaud et continuer de battre.

    Reverser dans la casserole et faire chauffer à feu doux jusqu'à épaississement. Ôter du feu et incorporer la gélatine. Bien mélanger.

    Incorporer le beurre mou, petit à petit, tout en remuant. Laisser refroidir .

    Battre la crème pour obtenir une crème montée et l'incorporer à la préparation. 

    Filmer au contact et entreposer au moins 2 heures au réfrigérateur. 

     

    Montage :

    Couper la brioche en deux. 

    Mettre la crème dans une poche à douille et la répartir sur la base de la brioche.

    Refermer la brioche et saupoudrer de sucre glace.
    J'ai beaucoup aimé ma première recette... A vous de comparer !
    J'adore la Tropézienne... Des souvenirs dont je n'arrive pas à me détacher...

    Je pense que la recette est à ajuster... Deux tourtières de 25 cm environs... J'en ai utilisé une de 28 et une de 20 de diamètre. La crème est suffisante en quantité !!!

    S1034273.JPG
    Bonne soirée à tous. Bsous.
    La prochaine fois je vais partager la recette du gâteau de Pâques
    ukrainien, sans cuisson...


    4 commentaires