• Vieux

    Ce texte écrit par Michel Mitran m'a profondément touché...
    Ma marraine a fêté ses 103 ans le 25 janvier... Elle est en maison de retraite, devenue aveugle et sourde. C'est très difficile... Ce texte m'a beaucoup émue et je voulais le partager. Les photos sont de ma copine Monique Bouvet, je les publie avec son autorisation. Elles sont magnifiques ! Si vous voulez voir d'autres portraits provencaux, je vous donne son lien.

     http://mounic.over-blog.com/

    http://ekladata.com/yVDZfjnPOqri7TBTfn55Fwxrsbw/ob-b81b58-img260.jpg

    Mademoiselle Corsi et son petit chapeau

    Vieux,
    Leurs rides et leur regard portent tout notre passé.
    Des leurs, et de la vie ils ont tout vu passer.
    Aujourd'hui ils sont là, silencieux, du moins pour ceux qui restent.
    C'est sûr, leurs gestes sont plus lents, moins lestes.


    Assis, ils pensent en silence à ce qu'ils ont vécu.
    A ces amis partis qui ne reviendront plus.
    A "l'autre" qui n'est plus non plus, et qui avait promis que c'était pour la vie.
    Ils avaient fait ensemble des enfants, des petits.
    Pourtant depuis longtemps ils se tenaient la main, pour se rassurer, pour ne pas dire les mots ou s’offrir du jasmin.
    Et puis soudain, fini, il n'y a plus eu "demain", elle a lâché sa main.
    Alors il continue, seul, les yeux plein de tristesse, 
    à penser à hier, à ces moments tendresse.


    Je dis "il" mais c'est aussi "elle". La vie c'est tombola, c'est pile ou face.
    On ne sait pas lequel partira le premier dans l'espace.
    L'autre va rester. Avec des souvenirs. De la buée aux yeux.
    Quand il va y penser à ce temps passé à deux.


    Aujourd'hui ils vivent avec Dame Solitude.
    Celle-la même qui amène toute cette lassitude et de demain toute cette incertitude.
    Ils ne leur reste qu'à espérer que ces "petits" pour qui souvent ils se sont saignés, d'ici Noël vont les appeler.
    Oh pas longtemps ! Juste cinq minutes. Le temps de rouspéter, comme avant, quand ils étaient petits. Pour qu'ils soient "bien élévés".
    Et puis ça va sonner...
    Allo ? Oui tout va bien ! Passez quand vous voulez ! Mais prévenez car je suis occupé !
    ... Voilà ! C'est raccroché... Ils n'ont pas voulu les inquiéter à ces petits.
    Qui ne vont même pas se douter qu'à ces "anciens" il ne leur reste plus qu'a espérer. Qu'ils n'ont plus qu'une hâte c'est les revoir avant midi !
    Prévenez-les ! Car ils doivent acheter le pain ! Chez un vrai boulanger !
    Déboucher une bouteille, préparer un poulet comme ils ont le secret.
    Et puis prenez du temps pour plonger dans leurs yeux et repartir moins con que vous n'y serez entrés.


    Car les "vieux" c'est ce mur sur lequel on est tous adossés, et sur lequel est écrit aujourd'hui et demain, mais aussi gravé tout ce cher passé !
    Ah oui ! Ils espèrent que nous aussi on devienne un jour, le plus tard possible, ... vieux.

    Michel Mitran -

    http://ekladata.com/rwW5iW6sdDY37uhSCfd6o2Dp-Sc/ob-d1100b-img253.jpg
    Voilà Emile...

    Je vous souhaite une bonne soirée et une excellente semaine. Bisous.

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 28 Janvier à 20:31

    Hello Liliane

    brava signora Corsi...103 ans ans c'est quelque chose ! C'est l'âge qu'avait eu ma tante jusqu'a l'année dernière....

    et un texte émouvant du monsieur.

    Bonne soirée

    bizz

    Pat

    2
    Dimanche 28 Janvier à 20:43

    Impossible d'ouvrir la page de mounic.over blog. Du coup je ne sais pas si mon premier com a été enregistré :-(

     

    3
    Josiane
    Dimanche 28 Janvier à 21:38

     Un texte tellement  vrai et émouvant !

    Remets le lien car il n'est pas bon !

    Bisous et belle soirée

      • Lundi 29 Janvier à 14:30

        Merci Josiane. J'ai remis ce lien en espérant que cette fois il fonctionne ! Belle après-midi. Gros bisous.

    4
    Dimanche 28 Janvier à 23:00

    Merci beaucoup ma Lily pour ce partage très beau et si touchant

    Bonne semaine - gros bisous

    Lili 

    5
    Lundi 29 Janvier à 11:40

    C'est un très beau partage... très émouvant.

    103 ans... j'imagine tout ce qu'elle a vécu.

    Et j'imagine aussi le "difficile" d'aujourd'hui.

    Je t'embrasse très fort.

    Merci pour tout.

    6
    Lundi 29 Janvier à 17:05

    Salut

    il faut être vieux pour comprendre.

    C'est un beau texte qui nous ressemble à nous les anciens.

    Bonne semaine

    7
    Lundi 29 Janvier à 17:25
    Marité

    Quel beau texte !!! Merci de nous l'avoir partagé !

    Gros bisous Liliane

    8
    Mardi 30 Janvier à 11:10

    Me revoici juste pour te dire combien ton post du jour est émouvant même si je n'ai aucune envie d'atteindre cet âge canonique. Aujourd'hui j'ai pu ouvrir les pages de Mounic. 

    Bonne journée. 

    9
    Mardi 30 Janvier à 13:17

    Salut

    Avec le manque de soleil j'ai la sciatique qui est de retour.

    Bonne journée

    10
    Mardi 30 Janvier à 15:27

    Merci. Un gros bisou ma Lilybelle...ça me permet de retrouver le chemin de ton blog...même si je n’ai plus trop le temps en ce moment.....

    11
    Mercredi 31 Janvier à 08:22

    très beau texte , qui me rappelle ma mère partie il y a deux ans le jour...de ses 89 ans ! et son amie , Rose , 91 ans ,qui m'a écrit il y a quelques jours : "j'attends de rejoindre mon mari là-haut ! " , pas facile de vieillir !! bises, papé

    12
    Mercredi 31 Janvier à 16:39

    Salut,
    Le temps est pourri et humide.
    On reste au chaud car j'ai un rhume.
    Bonne journée

    13
    Jeudi 1er Février à 17:52

    Salut

    Ce matin il pleuvait mais le soleil a pointé son bout du nez cet après midi.

    Bonne journée

    14
    Vendredi 2 Février à 18:26

    Salut,

    Le temps est pluvieux et il fait froid.

    On est quand même sorti et pn a vu 2 arcs en ciel.

    Bonne journée

    15
    Mercredi 14 Février à 08:23
    marine D

    Quel texte magnifique Lily, eh oui, le temps passe, la solitude s'installe et pour ne pas ennuyer on garde pour soi ses chagrins et le poids des absences...

    Merci ma douce, passe une bonne journée en attendant le soleil qui manque en ce moment...

    Bisous

    16
    Jeudi 8 Mars à 11:23
    marine D

    Le temps qui passe et les chagrins qui s'accumulent, c'est ainsi...
    Je t'embrasse bien fort

    17
    Samedi 14 Avril à 11:05

    On ne peut qu'être touché et ému par ce si beau texte poignant ... un si bel âge 103 ans mais parfois si difficile à vivre avec les aléas de la santé .

    Penser à la vieillesse me fait frissonner !

    Bises amicales Liliane dans ton week end !

    Nicole

     



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :