• La Belgique est un pays riche en gastronomie... Parce qu'il n'y a pas que la bière et le chocolat (les pralines en Belgique !)
    Il y a aussi les moules frites et les baraques à frites comme ils ont aussi les baraques à gaufres ou encore les fameuses glaces ! L'américain, viande crue agrémentée d'oeufs et d'oignons que l'on mange dans un pistolet (petit pain rond). Et bien d'autres produits attachés au patrimoine. C'est aussi un pays d'endives (chicons). J'aime également leurs brioches si particulières : la cramique garnie de raisins et de perles de sucre ou encore le craquelin, les bolus (baulus). Déguster des anguilles au vert ou encore des croquettes de crevettes grises... Un délice !
    Les villes les plus proches de chez moi sont Ypres et Tournai.
    Mais je vais essayer de vous parler auparavant de Bruxelles... La ville

    La Maison du Roi, qui est le Musée de le Ville, est située au coeur historique de la Ville, sur la Grand-Place, le lieu le plus célèbre et le plus fréquenté de la capitale. Il est abrité dans un bâtiment de style néogothique appelé Maison du Roi en français et Broodhuis en néerlandais. Cette double dénomination s’explique par l’histoire même du bâtiment : Broodhuis fait référence à sa première affectation, une halle au pain du 13e siècle, tandis que Maison du Roi renvoie aux titres du propriétaire de l’édifice, le duc de Brabant. Au 16e siècle, ce dernier n’était autre que Charles Quint, « roi » d'Espagne.

    C'est de saison ! Le maillot jaune du Tour de France !
    Le Français !

    Manneken-Pis, signifiant « le gamin [qui] pisse » en néerlandais est une fontaine ayant la forme d'une statue de bronze de 55,5 cm de hauteur(61 cm avec le socle) qui représente un petit garçon nu en train d'uriner. Elle est située au cœur de Bruxelles depuis 1965, la statuette présente sur place est une copie à l'identique de celle conçue en 1619-1620 qui est précieusement conservée auMusée de la Ville. Manneken-Pis est le symbole le plus connu des Bruxellois, il personnifie aussi leur sens de l'humour et leur indépendance d'esprit. Symbole du folklore bruxellois. Il est connu dans le monde entier. Dès le XVIIème, siècle cet enfant chéri a pris l'habitude de s'habiller lors de grands évènements.



    Il ne faut pas oublier l'Atomium, le Palais Royal, la cathédrale Saints Michel et Gudule, les Musées (Magritte, Maison du Roi, le centre belge de la bande dessinée, le Musée du cacao et du chocolat près de la Grand-Place etc...), les amateurs de bières trouveront aussi leur bonheur au Musée des Brasseurs sur cette même place. On peut aussi visiter la brasserie familiale Cantillon, où l'on découvre tout le processus de brassage de la gueuze lambic typiquement bruxelloise. Cette bière à fermentation spontanée est l'ancêtre de la gueuze, de la Kriek et du Faro. 

    *****************

    Les véritables gaufres bruxelloises...

     

     


    Je la tiens d'une dame Belge, une recette de famille et je la trouve excellente ! Croustillantes à l'extérieur et moelleuses à l'intérieur...
    Il fait sans doute très chaud dans le Sud mais pas de problème ! Vous laissez la pâte lever au soleil ce sera très rapide ! Pour la cuisson,
    vous la faites dehors à l'ombre (n'est-ce pas Cricri ou près du ventilateur). Il suffit juste de pouvoir brancher son gaufrier et pas de four à allumer !
    Ingrédients : J'ai divisé la pâte en deux !!! Cela donne 24 gaufres avec 500 grammes de farine...
    1 litre de lait
    4 oeufs
    500 gr de farine
    125 g de beurre
    20 g de levure fraîche
    2 C à soupe d'huile
    2 C à soupe de sucre
    1 pincée de sel
    Procédé :
    - Mettre à bourgeonner la levure dans un peu de lait et de sucre
    - tamiser la farine, faire un puits
    - Fondre le beurre dans le lait (laisser tiédir un peu)
    - Mettre dans la farine les jaunes d'oeufs + la levure bourgeonnée + l'huile + beurre et lait.
    Travailler au fouet en incorporant progressivement les ingrédients
    - Battre les blancs en neige  avec la pincée de sel
    - Incorporer lentement les blancs au mélange précédent en soulevant la masse à l'aide d'une spatule en bois ou d'une maryse.
    Ce n'est pas nécessaire que le mélange soit parfait ! Couvrir d'un linge et laisser reposer 1 heure au minimum en espérant que ça ne déborde pas et que le récipient soit
    assez grand !
    La cuisson est très rapide ! Pour ma part je le fais dans un appareil Lagrange, aucun problème.
    Comme la pâte est très peu sucrée vous pourrez la poudrer de sucre glace, de confiture, de pâte à tartiner... Pour moi ce sera sucre glace et Chantilly !!! Vous ne le
    regretterez pas ! Bon appétit !


    S'il en reste, vous pourrez les réchauffer au grille-pain ! Ca marche bien !!!

    Bon début de soirée ! Merci pour votre fidélité. Bisous.



    53 commentaires